Loin d'être un retour en arrière, l'utilisation des couches lavables aujourd'hui est un véritable pas en avant. Oubliez les langes de nos grand-mères, les couches lavables du 21ème siècle sont modernes et sophistiquées. Elles sont hyper absorbantes, ont un design anti-fuites parfois breveté; vous pourrez choisir vos matières, votre fermeture, vos couleurs, vos motifs,... car oui, elles sont aussi hyper élégantes ! En prime, de nombreux modèles savent garder les fesses de bébé parfaitement au sec. Stop aux idées reçues : fuites, érythèmes et odeurs ne sont pas le quotidien des utilisateurs de couches lavables, loin de là !

  
Bon pour la planète
Bon pour le porte-monnaie
Bon pour la santé

  

De la naissance à la propreté, un bébé est changé en moyenne 4500 fois. En couches jetables, ça représente 1 tonne de déchets, qui mettent 500 ans à se dégrader. Une couche lavable quant à elle est utilisable pour 300 changes en moyenne. En théorie, un bébé utilisera donc l'équivalent de 15 couches lavables, dont le textile pourra être recyclé lorsqu'elles ne sont plus utilisables telles quelles, contre 4500 couches jetables, qui seront soit incinérées et pollueront notre air, soit enfouies et pollueront notre sol.

Ce n'est pas tout ! Un enfant en couches jetables, c'est aussi 4,5 arbres abattus et 67kg de pétrole extrait !

  

Un bébé, c'est en moyenne entre 1000€ et 2000€ de couches jetables, le prix variant en fonction de la marque choisie.

Un investissement en couches lavables, c'est entre 300€ et 1200€, en fonction des modèles choisis, pour des couches neuves. Elles peuvent aussi être achetées d'occasion et/ou revendues, réduisant d'autant leur coût de revient. Le lavage (eau, électricité et lessive compris), pour 2 lessives/semaines représente un coût d'environ 300€ sur 2 ans 1/2, dépendant du coût de l'eau dans la région et de la lessive choisie.

  

Contrairement aux couches jetables dont la composition est souvent obscure, les couches lavables bien entretenues sont saines pour la peau de bébé. Elles sont à la fois douces et hypoallergéniques. Fini les fesses enfermées dans du plastique, place au confort du tissu. De plus, des études ont montré que la température des testicules des bébés garçons était supérieure de 1°C à 3°C en jetables par rapport aux lavables, et ont mis en lien ces résultats avec l'augmentation des problèmes d'infertilité chez les hommes.

Couches jetables vs Couches lavables